MANIPS http://www.krimpadenn.fr Thu, 23 Nov 2017 19:54:04 +0000 Joomla! - Open Source Content Management fr-fr Le noeud de Fusion http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/619-le-noeud-de-fusion http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/619-le-noeud-de-fusion L'inventeur Philippe Bence

En 1992, Philippe Bence a inventé le noeud de fusion en combinant les avantages du noeud de chaise double sur son double et du noeud de Mickey.

L'invention du nœud est aussi revendiquée par le chef des pompiers de Key West, l'américain Mike Karash, à la fin des années quatre-vingt.

Cette brève présentation ne peut se substituer à un véritable apprentissage en club par des encadrants diplômés.

REALISATION
 ETAPE 1 : On fait un noeud de huit classique.
Etape 2 : On passe la boucle fabriquée au dessus du noeud de huit
                et on la pose sur les deux brins dormants.
Etape 3 : On repère les deux brins de la boucle entrant dans le noeud de huit,
                et on les tire pour résorber la boucle initiale. Bien serrer

Ce noeud vient de réussir haut la main tous les tests dans les laboratoires de l’ENSA (Ecole Nationale de Ski et Alpinisme) et il sera préconisé en remplacement du chaise double par l’EFS (Ecole Française de Spéléologie) et par le DPMC pour les travaux en hauteur.

 
]]>
MANIPS Wed, 12 Mar 2014 16:12:22 +0000
Le noeud d'arrêt de Ashley http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/618-le-noeud-d-arret-de-ashley http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/618-le-noeud-d-arret-de-ashley Le noeud d'arrêt de Ashley
 Ce noeud a été inventé par Clifford W. Ashley en 1910.

Cette brève présentation ne peut se substituer à un véritable apprentissage en club par des encadrants diplômés.

REALISATION
 ETAPE 1 : On réalise un noeud coulant simple sur le brin dormant.
                  Le brin courant ne doit pas être trop court.
ETAPE 2 : On repasse le brin courant dans la boucle créée,
                 puis on verrouille le noeud en "étranglant" le brin courant.
ETAPE 3 : En regardant le noeud côté brin dormant,
                on vérifie la présence d'un trilobe bien équilibré.

Quand vous faites un noeud d'arrêt, n'oubliez pas de le dénouer avant de rappeler votre corde !

]]>
MANIPS Wed, 12 Mar 2014 10:37:26 +0000
Manip : Le huit directionnel http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/382-manip-le-huit-directionnel http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/382-manip-le-huit-directionnel

Cette brève présentation ne peut se substituer à un véritable apprentissage en club par des encadrants diplômés.

  
Présentation  Ce noeud permet de réaliser une boucle orientée au milieu d'une corde.
  
Utilisations 
  • Réalisation d'une poignée ou d'une pédale sur une corde fixe.
  • Placer au milieu de sa vache,on dispose d'un point supplémentaire.
  • plusieurs noeuds installés sur une corde pendue à un relais permettent d'y grimper en tête.
  • Pour isoler une partie défectueuse d'une corde.
  

 -Il est directionnel
Il est plus compact que le Romano

 - réalisation faussement aisée

  
 Etape 1  On fabrique une boucle.
Le brin du bas croisant par dessus le brin du haut.
 
  
 Etape 2  On passe la boucle par dessus le brin du bas...
 
  
 Etape 3  ... puis par dessous le brin du bas.
 
  
 Etape 4  Enfin on termine la réalisation du huit
 
  
 

- Pour avoir la boucle vers le haut, on a fabriqué le huit sur le brin du bas.  - Si on ouble le petit croisement de l'étape 1, on obtient le noeud ci-dessus.
Remarquez que les brins (1), (2) et (3) ne sont pas solidaires dans la  boucle 

  Une vidéo montrant la réalisation d'un huit directionnel

   
  
]]>
MANIPS Wed, 22 Aug 2012 16:49:13 +0000
Manip : Les noeuds de pêcheur http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/152-manip-les-noeuds-de-pecheur http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/152-manip-les-noeuds-de-pecheur

Cette brève présentation ne peut se substituer à un véritable apprentissage en club par des encadrants diplômés.

 
Variantes
présentation  Ce noeud permet de relier deux brins de cordes entre eux .
 Utilisation
Réalisation d'anneau de corde ou de cordelette , pour rabouter deux cordes (pour en faire une plus longue) ou faire jonction entre une corde et un mousqueton (pour une longe).
LE NOEUD DE PECHEUR SIMPLE
Ce noeud tel qu'il est décrit ci-dessous n'est pas utilisé en escalade.
Il est cependant présenté pour ne pas faire la confusion avec sa version double.
Il existe un noeud simple "tricoté" à l'aide d'une cordelette (non présenté ici).
Réalisation  On fait deux noeuds simples
 
 
 LE NOEUD DE PECHEUR DOUBLE
Avantages
  • Il est compact.
  • Il se serre bien. Pas de risque de glissement.
  • Il est visuellement vérifiable
 Inconvénient
  • Sa forme symétrique fait qu'il se coince facilement
  • difficille à desserer
Réalisations
On travaille avec la corde orange.
On fait une première boucle autour de la corde bleue..
 
On repasse le brin actif orange sous la corde bleue..
 
...mais aussi sous le brin passif orange.
 
Il reste à passer le brin actif sous le X orange qu'on a fabriqué.
(Autrement dit la corde remplace le pouce).
 
On serre ce premier noeudorange.
 
On reproduit le même noeud avec la corde bleue.
 
 On serre le noeud bleu.
On rapproche les deux noeuds.
On controle que les bouts sortant des deux noeuds sont assez longs.
 
 On vérifie  visuellement qu'on a bien les deux X au recto du noeud
et les quatre segments parallèles au verso.
 LE DEMI NOEUD DE PECHEUR DOUBLE
Avantages
  • On peut le serrer pour empêcher le mousqueton de tourner.
  • ce noeud est le plus résistant des noeuds pour ce type de jonction
 Réalisation Il suffit de faire qu'un des deux noeuds de la fabrication du pêcheur double.
 
A méditer
"Le noeud de pêcheur simple n'est pas un demi noeud de pêcheur double"
]]>
MANIPS Sat, 21 Jul 2012 23:33:24 +0000
Manip : L'encordement avec un noeud de huit http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/151-manip-l-encordement-avec-un-noeud-de-huit http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/151-manip-l-encordement-avec-un-noeud-de-huit

Cette brève présentation ne peut se substituer à un véritable apprentissage en club par des encadrants diplômés.

 

L'encordement avec un noeud de huit


Présentation :   Le noeud en huit tricoté est utilisé pour attacher la corde à son cuissard. Correctement confectionné, il offre une trés bonne sécurité.

 Le noeud de huit : en bref

Catégorie : noeud d'encordement

Ne se desserre pas.
Facile à contrôler.

Difficile à construire.
Peut être difficile à défaire.
Volumineux.

 

Réalisation d'un noeud de huit tricoté


A environ 80 cm de l'extremité de la corde, on réalise un noeud en huit simple.
baudrier-cuissard-harnais.gif
On passe ce brin dans les deux attaches du harnais en laissant disponible l'anneau central.
L'encordement directement sur le pontet est réservé au baudrier ne possédant pas d'autres attaches, comme le modèle ci-contre


encordement-noeud-huit0.jpg
encordement-noeud-huit0a-.jpg

On dédouble le noeud en huit initial en le retricotant.
Il faut scrupuleusement suivre l'intégralité du premier noeud en huit.
 encordement-noeud-huit1.jpg
encordement-noeud-huit1a.jpg
encordement-noeud-huit2-.jpg
encordement-noeud-huit2a-.jpg
encordement-noeud-huit3-.jpg
encordement-noeud-huit3a-.jpg
encordement-noeud-huit4-.jpg
 Encordement-noeud-huit4a
Encordement-noeud-huit5

encordement-noeud-huit5a.jpg

Le brin sortant doit faire au moins 15 cm sous peine de voir le noeud se défaire en vol.
Un brin de corde libre trop long peut être source
de danger : on marche dessus


Ce noeud d'encordement est visuellement  vérifiable :
il doit ressembler à un noeud en huit fait
avec la corde mise en double.

Remarques complémentaires

  • Ce noeud est le seul autorisé et imposé en compétition.

  • Comme un noeud de huit bien confectionné ne glisse pas, un noeud d'arrrêt n'est donc pas obligatoire mais parfois il est effectué pour raccourcir le bout de corde libre.

  • Vous pourrez utiliser le noeud en huit pour fixer une corde autour d'un arbre ou d'un rocher.

  • Le serrage du noeud au plus près des attaches du cuissard lui évite d'être gênant et dangeureux lors d'un vol.

  •  Ne vous laissez pas perturber et ne vous arrêter jamais durant la confection d'un noeud d'encordement, vous risquez d'oublier de le terminer.

  • Prenez l'habitude de vérifier l'encordement de votre compagnon de cordée
]]>
MANIPS Sat, 21 Jul 2012 23:16:26 +0000
manip : Le demi cabestan http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/150-manip-le-demi-cabestan http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/150-manip-le-demi-cabestan

Cette brève présentation ne peut se substituer à un véritable apprentissage en club par des encadrants diplômés.

 

 Le demi-cabestan : présentation

 Ce noeud permet au premier de cordée d'assurer sans aucun matériel supplémentaire le second dans les voies de plusieurs longueurs (gain de poids et d'argent ou en cas de perte).

Plus précisément, un mousqueton à vis est nécessaire pour réaliser ce noeud (un mousqueton , plutôt de type poire pour faciliter le basculement du noeud).

 Le demi-cabestan : en bref

Catégorie : noeud d'assurage

Avantage : simple et efficace, dynamise le freinage, noeud réversible,

Inconvénients : use et chauffe le mousqueton, vrille la corde.

 Réalisation d'un demi cabestan

 Etape 1 :

On passe la corde dans un mousqueton à vis installé à un relais.

Sur la photo ci-contre, le brin à gauche servira à assurer le grimpeur encordé sur le brin à droite.



 demicabestan-0.gif
 
Etape 2 :

Avec le brin "sortant" du mousqueton, on forme une boucle
 
demicabestan-1.gif
 
Etape 3 :

On passe la boucle formée dans le mousqueton.

Sur la photos ci-contre, le brin à droite servira à assurer le grimpeur encordé sur le brin à gauche.
 
demicabestan-2.gif
 
Etape 4 :

On ferme le mousqueton. L'assurage est maintenant possible. 

Au fur et à mesure de l'ascension du second, l'assureur au relais avale le mou créé
 
demicabestan-3.gif

 Remarques complémentaires

  • Ce noeud est réversible : il permet d'assurer le second à la montée mais permet aussi de le descendre sans pour cela refaire le noeud.

  • Ce noeud n'est pas auto bloquant mais permet de stopper le second sans effort important.

  • Enfin ce noeud peut rapidement être transformé en noeud de cabestan pour vacher le second quand celui-ci vous a rejoint au relais.

  • Ce noeud est aussi un moyen d'assurer un grimpeur en tête dans le cas où tous les autres accessoires ne sont pas disponibles.
    Le don ou la reprise de corde est difficile avec cette méthode.

  • Ce noeud a une autre appellation peu usitée : le noeud italien

 



 





 
]]>
MANIPS Sat, 21 Jul 2012 23:10:55 +0000
Manip : le noeud de huit simple http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/149-manip-le-noeud-de-huit-simple http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/149-manip-le-noeud-de-huit-simple
 
Le noeud de huit simple : présentation

Ce noeud est le préambule à la réalisation du noeud d'encordement en huit tricoté.
Son nom découle, de manière évidente, de sa forme finale.
réalisation d'un noeud de huit simple

La méthode des trois D permet de faire ce noeud facilement
noeud-huit-0.gif
noeud-huit-2.gif
On saisit le brin de droite,     on le passe Dessus l'autre brin ,            puis Dessous
noeud-huit-3.gif
  noeud-huit-4.gif  
     
  et enfin, on le passe Dedans.
(On vise la boucle devant soi)
 
 
]]>
MANIPS Sat, 21 Jul 2012 23:05:29 +0000
Manip : Le noeud de Lorenzi http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/148-manip-le-noeud-de-lorenzi http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/148-manip-le-noeud-de-lorenzi

Cette brève présentation ne peut se substituer à un véritable apprentissage en club par des encadrants diplômés.

 

 

Noeud2lorenzi-titre.jpg

 catégorie :

noeud d'assurage (d'un second de cordée)

 avantages :

Il est autobloquant. Il est aisé à utiliser

 inconvénients :

Il est quasi impossible de donner du mou sous tension.
   
 Le principe de ce noeud
L'idée est d'avoir une configuration où un brin sous tension (celui de droite sur la photoci-dessous) écrasera l'autre et  bloquera la corde.
 PrincipeBrinEcrase.jpg


 réalisation du noeud de Lorenzi

Etape 1 : On fait un tour mort avec la corde dans un un mousqueton de sécurité accroché au relais.
 Noeud2Lorenzi-1.jpg
 Etape 2 : On bascule la boucle vers l'arrière du mousqueton
 Noeud2Lorenzi-2.jpg
 Etape 3 :  On ajoute un mousqueton de sécurité pendu au premier mousqueton et par lequel passe les deux brins de la cordes.
Noeud2Lorenzi-2.jpg
 {mostip image=note} Le grimpeur est assuré sur le brin de gauche sur photos, c'est à dire celui qui écrase l'autre brin lorsqu'il est en tension {/mostip}
 Noeud2Lorenzi-2.jpg
Attention : le mousqueton de sécurité doit impérativement prendre les 2 brins pour éviter une rotation du mousqueton et pour contenir les brins 
]]>
MANIPS Sat, 21 Jul 2012 22:54:18 +0000
Manip : Les mouflages http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/147-manip-les-mouflages http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/147-manip-les-mouflages

Cette brève présentation ne peut se substituer à un véritable apprentissage en club par des encadrants diplômés.

 
MOUFLAGES-titre.jpg

 Présentation : Un mouflage est une manoeuvre de cordes, autobloquants et poulies permettant d'utiliser l'effet poulie  pour que l'assureur puisse hisser le grimpeur à moindre effort moyennant une augmentation conséquente de la longueur de corde à avaler.

En théorie, le système permet de diviser l'effort de traction de l'assureur à volonté,
Dans la pratique, deux points limitent l'élaboration d'un mouflage efficace :

  • Il faut beaucoup de matériel
  • Les frottements sont problématiques. 

Description :

  • Pour les jonctions, des poulies sont préférables au classiques mousquetons
  • La tête de mouflage est fixée sur le relais. Elle doit permettre à l'assureur de continuer à pourvoir avaler le mou dans un sens mais elle doit bloquer la corde dans l'autre sens.
    On peut utiliser :
    * des noeuds : Français tressé, noeud de coeur, noeud de Lorenzy ou noeud de Rémy
    * des bloqueurs   : basic, poignée d'ascension, minitraction, ropeman, reverso, ATC,  GriGri, ABS, Yoyo, plaquette Gigi ou magic
  • pour les autobloquants, on peut utiliser :
    * une cordelette avec un français
    *un ropeman
    * un tibloc
MouflageLegende2.gif

Les rendements des différentes méthodes décrites ci-dessous s'entendent sans frottement, sans élasticité et avec des cordes toutes bien parallèles. Vous êtes les Bienvenus dans la quatrième dimension !

Les schémas proposés représentent la situation de départ du mouflage. Après avoir tiré des mètres de corde, l'assureur doit redescendre les autobloquants

Notez que ces méthodes de mouflage sollicitent de manières
différentes la résistance du relais.

 Méthode n°1 : le grenouillage

S'il dispose d'assez de place sur sa vire au relais, l'assureur s'accroupit puis installe un autobloquant sur la corde de son grimpeur. Avec la seule force de ses jambes lorsqu'il se redresse, l'assureur soulage la tension sur la corde permettant d'avaler le mou créé.

Sens de traction : vers le haut

Rendement :
Si l'assureur tire 1 m de corde alors le grimpeur monte de 1 m.

Il y a un meilleur rendement si l'autobloquant est mis loin de la tête de mouflage 

 mouflageGrenouillage.gif
 

 Méthode n°2 : le mouflage simple

 Il y a un seul aller-retour

Sens de traction : vers le haut

Rendement :
Si l'assureur tire 3 m de corde alors le grimpeur monte de 1 m.
Autrement dit, si l'assureur fait un effort F alors le grimpeur est tracté avec une force de  3F.

Remarque : lorsque l'autobloquant mis sur le brin du grimpeur est directement accroché sur le baudrier, on parle de mouflage en N.

 MouflageSimple.gif
   

 Méthode n°3 : le mouflage double

Il y a deux allers-retours

Sens de traction : vers le bas

Rendement :
Si l'assureur tire 5 m de corde alors le grimpeur monte de 1 m.
Autrement dit, si l'assureur fait un effort F alors le grimpeur est tracté avec une force de  5F.

 MouflageDouble.gif
 Remarque : On imagine des méthodes 3bis, 3ter en multipliant les allers-retours
 Voir le jeu proposé sur le mouflage

Si le sens de tirage de l'assureur est "vers le haut" alors il peut pousser sur la vire comme pour le grenouillage.
Si le sens de tirage est vers le bas alors l'assureur peut utiliser son propre poids.

 Méthode n°4 : le mouflage Mariner simple

 

Il y a un aller-retour mais il faut une cordelette supplémentaire pour une seconde boucle

Sens de traction : vers le haut

Rendement :
Si l'assureur tire 5 m de corde alors le grimpeur monte de 1 m.

Autrement dit, si l'assureur fait un effort F alors le grimpeur est tracté avec une force de  5F.

 MouflageMarinerSimple.gif
   
 

Méthode n°5 : le mouflage Mariner double

 

Il y a un aller-retour de la corde et il faut une cordelette pour une seconde boucle

Sens de traction : vers le haut

Rendement :
Si l'assureur tire 7 m de corde alors le grimpeur monte de 1 m.

Autrement dit, si l'assureur fait un effort F alors le grimpeur est tracté avec une force de  7F.

 MouflageMarinerDouble.gif
   
 

Méthode n°6 : le mouflage Pollet Dufour

 

Il faut une grande cordelette supplémentaire ou deux plus petites pour deux boucles auxilliaires. Il n'y a pas de traction sur la corde mais sur l'une des cordelette ajoutée.

Sens de traction : vers le haut

Rendement :
Si l'assureur tire 4 m de corde alors le grimpeur monte de 1 m.
Autrement dit, si l'assureur fait un effort F alors le grimpeur est tracté avec une force de 4F.

 MouflagePolletDufour.gif
   
 

Méthode n°7 : le mouflage Pollet Dufour
                       démultiplié

 

Il y a un aller-retour de la corde mais il faut aussi une grande cordelette supplémentaire ou deux plus petites pour deux boucles auxilliaires.

Sens de traction : vers le haut

Rendement :
Si l'assureur tire 9 m de corde alors le grimpeur monte de 1 m.
Autrement dit, si l'assureur fait un effort F alors le grimpeur est tracté avec une force de 9F.

 MouflagePolletDufourDemultiplie.gif
]]>
MANIPS Sat, 21 Jul 2012 22:48:46 +0000
Manip : Le noeud va & vient http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/146-manip-le-noeud-va-vient http://www.krimpadenn.fr/articles/categories2/manips/146-manip-le-noeud-va-vient

Cette brève présentation ne peut se substituer à un véritable apprentissage en club par des encadrants diplômés.

NoeudVa&Vient-titre.jpg

 catégorie :

noeud d'assurage (d'un second de cordée)

 avantages :

Il est autobloquant. Il est aisé à utiliser
Il est possible de donner du mou par une manipulation
   
 Le principe de ce noeud
L'idée est d'avoir une configuration où un brin sous tension (celui de droite sur la photo ci-dessous) écrasera l'autre et ainsi bloquera la corde.
 PrincipeBrinEcrase.jpg


Réalisation du noeud Va et vient

Etape 1 : On fait une tête d'alouette sur deux mousquetons puis on accroche l'ensemble au relais. On passe la corde dans les deux mousqueton (voir photo ci-dessous) . 
 NoeudVaEtVient-1.jpg

 Etape 2 : On repasse le brin de droite dans le mousqueton de gauche par dessous l'autre brin.
Deux remarques :

  •  On a provisoirement un demi cabestan.
  • Le brin du grimpeur est celui qu'on n'a pas touché.
 Noeud2Lorenzi-2.jpg
 Etape 3 :  On termine de tirer sur le brin passé dans le mousqueton pour obtenir la configuration ci dessous.
 {mostip image=note} Le grimpeur est assuré sur le brin de droite sur la photo ci-dessus, c'est à dire celui qui écrase l'autre brin lorsqu'il est en tension {/mostip}
 Comment débloquer ce noeud ?
L'idée directrice est de faire la manoeuvre reproduisant le passage de l'étape n°3 à l'étape n°2 de la présentation ci dessus.
Etape n°1 : On passe une ganse de corde fabriquée avec le brin libre dans le mousqueton au dessus du brin en tension (mousqueton gauche sur la photo.
 NoeudVaEtVientDebloque-1.jpg

 Légende :

  1. le brin en tension
  2. le brin libre tenu ou accroché
  3. boucle sur laquelle on pompe
 NoeudVaEtVientDebloque-2.jpg
Etape n°2 : On tire sur la boucle afin de repasse sous le brin en tension
 
]]>
MANIPS Sat, 21 Jul 2012 22:43:28 +0000